Comment acheter sa maison en Suisse avec une hypothèque ?

Dans ce nouvel article, découvrez les particularités liées à l’obtention d’une hypothèque en Suisse pour acheter sa maison !

En effet, si vous envisagez d’acheter votre maison, il est peut-être utile de connaître le système hypothécaire avant de se lancer dans cette aventure. Bien que la plupart des aspects liés à l’octroi d’une hypothèque en Suisse sont bien déterminés, il faudra cependant tenir compte de plusieurs spécificités avant de soumettre votre demande de prêt.

Nos experts en financement vous conseillent au mieux pour obtenir un prêt hypothécaire en Suisse à des conditions très avantageuses et sur la manière de rassembler les fonds propres nécessaires.

 

Taux hypothécaires en Suisse

 

Si vous achetez une maison en Suisse, vous risquez d’être surpris, en bien, par la faiblesse des taux hypothécaires.

En Suisse, le taux hypothécaire se situait encore aux environs 4% en 2008. Il a depuis chuté pour atteindre des valeurs historiquement basses. Actuellement, les taux varient entre 0.75% et 1% selon l’établissement financier et pour une durée de 10 ans. Swiss Keys Management SA peut même vous proposer des taux encore plus bas avec une préparation pointue de votre dossier.

Comme dans d’autres pays, les taux hypothécaires varient considérablement d’une banque à l’autre et sont fortement influencés par votre situation personnelle et vos antécédents financiers. Il est donc très utile de demander des offres à différents établissements et ainsi de faire travailler la concurrence.

 

Comment fonctionnent les hypothèques en Suisse pour acheter sa maison ?

 

Les règles sont strictes en matière de prêt et cela signifient qu’il peut être parfois difficiles d’obtenir une hypothèque avec peu de fonds propres. Cependant, une fois que vous avez contracté votre emprunt hypothécaire, les mensualités sont généralement faibles, car les conditions de remboursements sont longues et les taux d’intérêts sont faibles.

Les banques suisses proposent généralement une hypothèque allant jusqu’à 80% de la valeur actuelle du bien, ce qui signifie que vous devrez être capable d’effectuer un apport d’au moins 20% de fonds propres. Au moins 10% devront provenir de vos liquidités et les 10% restants (ou plus) pourront être constitué à l’aide des avoirs de votre deuxième pilier.

 

Acheter sa maison

Je souhaite obtenir des renseignements

 

Utiliser votre 2ème pilier pour obtenir un emprunt hypothécaire

 

L’une des particularités du système hypothécaire en Suisse est que vous pouvez utiliser des fonds provenant de votre 2ème pilier ou de votre 3ème pilier pour financer l’achat de votre maison.

Pour utiliser ces fonds, vous devez néanmoins respecter les règles suivantes qui sont énoncées dans l’ordonnance sur l’encouragement à la propriété (OEPL) :

  • Le bien immobilier doit être votre résidence principale ;
  • Il doit vous appartenir, ou à un conjoint ou un partenaire légal ;
  • Vous devez disposer d’un minimum de 20’000.- à disposition ;
  • Vous pouvez retirer l’entier de vos avoirs jusqu’à 50 ans ;
  • L’institution de prévoyance ne doit pas être à découvert car elle pourrait limiter ou refuser votre demande de retrait ;
  • La demande de retrait des fonds doit intervenir au moins 3 ans avant l’âge l’égal de la retraite en Suisse.

Si vous êtes éligible aux critères ci-dessus, il existe deux méthodes d’utilisation de vos fonds issus du 2ème pilier. Pour financer votre logement vous pouvez en effet retirer les fonds ou également de les mettre en gage (dans ce cas, il n’y a pas de retrait).

 

Retrait ou mise en gage des fonds issus du 2ème pilier ?

 

Il est important de comprendre qu’en cas de retrait des fonds, vos prestations de retraite, d’invalidité et de décès seront généralement diminuées à la suite du retrait. De même que l’hypothèque sera aussi diminuée proportionnellement du montant retiré du 2ème pilier.

En cas de mise en gage de vos avoirs du 2ème pilier, ceux-ci ne seront donc pas retirée mais mis en garantie auprès du créancier gagiste (la banque). Ainsi votre dette sera plus élevée mais vos prestations de retraite, en cas de décès et d’invalidité seront intactes. Pour bénéficier d’une mise en gage, il sera également nécessaire de justifier de revenus plus importants que pour un retrait des avoirs puisque la dette sera plus élevée et que donc la banque demandera plus de garantie avec vos revenus. Vous pouvez également effectuer une simulation de votre capacité d’emprunt à l’aide de outils de calcul hypothécaire.

Dans les deux cas, la part de votre 2ème pilier utilisé comme fonds propres ainsi que votre maison seront en danger si vous ne suivez pas dans les paiements des mensualités de votre financement. Ces différentes situations possibles, signifie donc qu’il est toujours fortement recommandé d’en discuter avec un conseiller financier spécialisé avant de faire vos choix.

 

Acheter sa maison avec plusieurs tranches hypothécaires

 

Dans les faits, les banques en Suisse effectuent tout d’abord un calcul lié à votre capacité de supporter la dette demandée en simulant deux dettes distinctes. Celles-ci s’appellent communément, la dette de 1er rang et la dette de 2ème rang. Toutes deux cumulées, elles forment le 80% du prix d’achat de la maison en question.

La dette du 1er rang :

  • Représente 65% du prix d’achat
  • Ne doit généralement jamais être remboursé

La dette du 2ème rang :

  • Représente 15% du prix d’achat
  • Doit être remboursé en 15 ans mais au plus tard à l’âge de la retraite

En réalité, lors de la souscription de votre prêt hypothécaire, vous n’aurez généralement qu’une seule dette pour l’ensemble du prêt. Cependant, il est important de savoir que vous avez la possibilité de diviser votre emprunt en plusieurs dettes que nous appelons des tranches.

Cette division des dettes peut être une façon très avantageuse de limiter votre charge hypothécaire en payant moins d’intérêts si vous y intégrer des tranches de faibles durées et donc d’intérêts également faibles. D’autre part, composer votre dette de plusieurs tranches de durées différentes sera aussi une bonne manière de vous protéger contre des fluctuations importantes des taux hypothécaires dans le temps.

 

Comment acheter sa maison en conclusion

 

Nous avons dans cet article, exposé plusieurs éléments clés dans l’obtention et dans le choix d’un financement adéquat à l’achat de sa maison. Il existe encore cependant de nombreux autres éléments à prendre en considération que nous détaillerons volontiers dans nos prochains articles.

Si vous êtes aujourd’hui intéressé à acheter votre maison à l’aide d’un financement hypothécaire avantageux et que vous avez des questions sur les manières de rassembler les fonds propres, nos conseillers financiers spécialisés sont à votre disposition pour répondre à vos questions et vous aider à constituer vos fonds propres plus facilement. Vous pouvez nous contacter au lien ci-dessous !

 

Je souhaite obtenir des renseignements