Assurance retraite en Suisse : Les parents seuls peuvent-ils prendre leur retraite?

Nous avons parlé de sécuriser sa retraite avec la prévoyance professionnelle (3ème pillier ou assurance vie) à plusieurs reprises, mais aujourd’hui nous allons aborder le sujet de la retraite pour les parents seuls. Élever des enfants tout seul est difficile. Entre de longues heures de travail et le maintien de l’ordre dans votre maison, vous passez chaque instant éveillé et chaque franc dépensé à prendre soin de votre famille.

Donc, en ce qui concerne la retraite, vous avez peut-être accepté que cela ne puisse être possible. Ça ne va pas! Voici la bonne nouvelle: il est possible de s’enrichir en tant que parent seul. Tout ce qu’il faut, c’est un peu de planification et beaucoup de détermination. Revoyons donc tout d’abord les bases…

1. Réévaluer le budget

Que vous créiez un budget traditionnel sur papier ou que vous utilisiez un outil de budgétisation en ligne, un budget est une nécessité absolue – et plus encore sur un seul revenu.

Élever des enfants n’est pas bon marché. Selon une étude en Suisse, vous dépenserez environ 233’610 CHF pour élever un enfant jusqu’à l’âge de 17 ans. Et ce n’est que pour l’essentiel: nourriture, vêtements, logement, soins de santé, éducation et transport.

Avec tout cet argent qui sort, vous ne réalisez peut-être pas combien vous dépensez. Pour vous maintenir sur la bonne voie de la retraite, prenez note de chaque franc dépensé chaque mois. Créez un budget à base zéro (où le revenu moins les dépenses sont égales à zéro) et décider exactement où va votre argent. Ensuite, vous ne vous demanderez pas où tout cela est parti à la fin du mois. Avec un budget parfaitement établi vous pourrez ainsi choisir de mieux investir votre argent pour votre avenir, comme dans un 3ème pillier (assurance vie) par exemple.

2. Assurez-vous de ne pas vous endetter

La première étape de votre cheminement vers la retraite consiste à vous débarrasser de vos dettes; il s’agit de vrais sables mouvants financiers. Le remboursement de la dette est un travail difficile pour tout le monde, pas seulement pour les parents seuls. Mais votre chemin vers la paix financière devient beaucoup plus facile lorsque vous le divisez en étapes.

Tout d’abord, placez 1’000 CHF dans un fonds d’urgence afin de ne pas être tenté de compter sur les cartes de crédit lors d’une facture imprévue ou que vos enfants ont besoin de nouvelles chaussures parce qu’ils ont dépassé celles qu’ils ont.

Ensuite, payez toutes les dettes non-hypothécaires pour libérer votre premier outil de création de richesse: vos revenus.

Ensuite, stockez trois à six mois de dépenses dans votre fonds d’urgence afin que vous puissiez gérer tout ce que la vie vous réserve.

Enfin, investissez 15% du revenu de votre ménage dans des comptes de retraite fiscalement avantageux comme la prévoyance professionnelle ou bien un 3ème pillier (assurance vie). Connectez-vous avec un conseiller financier Swiss KeysSM pour définir un plan pour atteindre vos objectifs.

3. Réduire les dépenses

En tant que responsable de votre foyer, vous pouvez ressentir une pression pour faire les choses bien quand il s’agit de vos enfants. Et si les choses ne se passent pas comme vous le souhaitez, il est facile pour la culpabilité de s’installer, ce qui peut entraîner des dépenses émotionnelles. Qu’il s’agisse de charger une nouvelle tenue que vous ne pouvez pas vous permettre ou d’investir dans le collège de vos enfants tout en ignorant votre planification de retraite, les dépenses émotionnelles peuvent saper vos meilleures intentions financières.

Ne laissez pas vos émotions vous dire comment dépenser votre argent. N’oubliez pas vos besoins premiers: nourriture, abri, vêtements, transport et services publics. Tout le reste sont des besoins secondaires. Peu importe si vous ne pouvez pas acheter les smartphones, ordinateurs portables, voitures et vêtements de marque pour vos enfants, Ils y survivront! Ne vous sentez pas coupable de croire que vous devez acheter des choses pour les rendre heureux car les biens matériels ne sont pas la plus grande source de bonheur.

4. Envisagez de changer de carrière

Nous savons que cela semble drastique, mais si vous avez du mal à trouver de l’argent pour la retraite dans votre budget, il est temps de bien regarder vos revenus. Disons que vous gagnez 30’000 CHF par an. Comment pouvez-vous doubler (ou tripler) votre revenu en 10 ans? Vous devrez peut-être changer de carrière ou frapper à nouveau les livres scolaires, ce qui pourrait ne pas être facile. Mais cela en vaudra largement la peine lorsqu’il sera temps de prendre votre retraite !

L’idée d’intégrer l’école à votre horaire chargé vous semble-t-elle impossible? Pensez aux cours en ligne. Quoi que vous fassiez, ne comptez pas sur les prêts étudiants. Demandez autant de subventions et de bourses que possible pour couvrir les frais de scolarité sans vous endetter. Swiss KeysSM vous propose de réaliser votre rêve de devenir indépendant. Visitez-nous pour en savoir plus.

5. Entourez-vous de soutien

L’une des meilleures choses que vous pouvez faire pour vous en tant que parent seul est de vous entourer du mieux possible. Peu importe que ce soit la famille, les voisins ou votre petit groupe à l’église. Le fait est de ne pas faire cavalier seul. Il y aura des jours où vous aurez besoin d’un peu d’encouragement ou de responsabilité supplémentaire – et peut-être même d’une baby-sitter.

Assurez-vous que votre réseau de soutien comprenne un conseiller financier pour vous aider à rester sur la bonne voie lorsque la vie met votre nid familial en danger. Un vrai professionnel de l’investissement regardera où vous en êtes aujourd’hui et vous guidera vers un avenir qui vous fera du bien.

Si vous avez des questions sur la retraite et que vous ne savez pas par où commencer, parlez à un professionnel de l’investissement ou à votre conseiller financier Swiss KeysSM qui saura vous aider à élaborer un plan afin d’obtenir la retraite de vos rêves.  Contactez-nous