021 634 30 88 info@skm-sa.com

En tant que salarié, vous êtes relativement bien assuré ! En effet, l’assurance accident (LAA) est obligatoire si vous travaillez plus de 8h par semaine et elle offre un premier niveau de protection pour le  transport en cas d’accident. L’employeur se doit effectivement de procurer à ses employés la protection la plus optimale possible contre les accidents professionnels et bien évidemment non professionnels. Cependant, nous verrons que dans certains cas, la couverture en cas de transport est malheureusement insuffisante même en tant que salarié ! S’il s’agit de personnes non salariées, de personnes retraitées et bien évidemment d’enfants, le risque accident est à souscrire obligatoirement auprès de l’assureur maladie (LAMal). Là aussi, nous allons voir que l’assurance maladie n’offre pas vraiment une bonne protection au niveau du transport. Découvrez donc dans cette article comment vous protéger avec une assurance transport en cas d’accident.

 

L’assurance maladie selon la LAMal, est-elle une assurance transport ?

 

La LAMal est ni plus ni moins que de l’assurance obligatoire des soins en Suisse. Une formule qui permet d’accéder à des services basiques notamment pour les transports d’urgences en Suisse et à l’étranger. Recherches et sauvetage, rapatriements ou urgence médicale, attention si les frais dépassent le montant minimum assuré selon la LAMal. En effet, le transport est assuré à hauteur de 50% de la facture mais au maximum 500.- par année. Donc très peu de chance de ne pas financer une partie des frais de votre poche lors d’un accident !

Comment les transports en cas d’accident sont couverts selon la LAMal ?

 

Dans bien des situations, c’est une formule qui s’avère pratique mais insuffisante. En effet, l’assurance-maladie de base prend en charge 50% des frais occasionnés pour un transport médicalement indiqué. L’indemnisation est cependant limitée à un maximum de CHF 500.- par année et sous déduction de la franchise annuelle.

Pour les frais relatifs non pas à un transport mais à un sauvetage en cas d’accident, l’assurance-maladie de base prend en charge 50% des frais occasionnés. Cependant, là aussi le montant maximum est plafonné à CHF 5’000.- par année civile. Les frais de sauvetage sont assurés uniquement en Suisse et les frais de recherche ou d’évacuation ne sont pas couverts.

 

Comment les transports en cas d’accident sont couverts par l’assurance accident de l’employeur (LAA) ?

 

Les frais de transport en cas d’accident en Suisse ou à l’étranger sont assurés à hauteur de 20% du salaire assuré auprès de l’employeur. Par exemple, avec un salaire annuel de CHF 50’000.-, la couverture octroyée en cas d’un transport suite à un accident, serait de CHF 10’000.-. On ne peut donc pas vraiment parler d’une bonne assurance transport si le cas devait survenir à l’étranger et nécessiter un rapatriement d’urgence !

 

Quel est la différence de coût entre une intervention avec ambulance ou avec un hélicoptère.

 

Quand il s’agit d’une urgence, la moindre minute qui passe est peut-être vitale. Le transport en ambulance est donc une solution qui s’impose dans bien des cas. Mais combien coûte ce service ? Il s’agit d’un paramètre qui varie d’un canton à un autre. D’une manière globale, le cout varie entre CHF 500.- et CHF 2’000.-. Dans ce cas, la couverture octroyée par l’assurance maladie (LAMal) est donc souvent insuffisante pour couvrir ces frais.

S’il s’agit d’engager un hélicoptère pour un sauvetage à la suite d’un accident, un sauvetage en Suisse coûte généralement entre 3’000.- et 4’000.-. A l’étranger, la facture est bien plus salée et peut même se monter à plusieurs dizaines de milliers de francs ! Dans les deux cas, la couverture de l’assurance maladie est insuffisante. Celle de l’assurance accident (LAA) sera suffisante pour un sauvetage en Suisse mais insuffisante pour un sauvetage à l’étranger.

 

Comment bien s’assurer avec une assurance transport privée ?

 

Vous l’aurez compris, l’assurance maladie de base et l’assurance accident de l’employeur offrent un niveau de couverture insuffisant dans bien des cas. Il existe cependant deux solutions pour bien s’assurer lors d’un transport à la suite d’un accident.

Première solution, inciter votre employeur à souscrire une assurance accident complémentaire (CLAA). Dans ce cas, les prestations assurées seront étendues à celles de la LAA. Prise en charge intégralement des frais de transport et frais de recherche couverts généralement jusqu’à CHF 20’000.-.  Ceci en Suisse ou à l’étranger !

Deuxième solution, conclure une assurance privé et déterminer individuellement quels sont vos besoins ! En effet, il existe dans cette solution une multitude de possibilités différentes. Mais alors, quels prestataires choisir ou quels niveaux de couverture adopter ? Ce sont deux bonnes questions, puisqu’en effet, le choix de la bonne solution dépendra de votre situation actuelle et de vos besoins.

Définir une bonne stratégie de couverture à un prix concurrentiel nécessite donc d’effectuer préalablement un point sur sa situation. Ai-je déjà des assurances existantes ? Est-ce que je pratique des activités à risque ? Est-ce que je voyage régulièrement ? Quels sont les couvertures accordées par l’intermédiaire de mon employeur ? Bref, pour obtenir la bonne solution, il est nécessaire de faire appel à un spécialiste du sujet ou alors investir énormément de temps avant de trouver la bonne solution.

 

Notre conclusion sur l’assurance transport

 

Etre prévenant en matière d’accident ou de maladie est toujours une bonne chose. Si vous pensez également être sous-assuré au niveau du transport en cas d’accident, alors invertir 30 minutes de votre temps avec l’un de nos conseillers expérimentés vous garantira d’obtenir une solution bon marché, efficace et répondant parfaitement à vos besoins. Vous vous demandez combien coûte une assurance pour se protéger des frais liés à un transport ? Les primes d’assurance pour ce type de prestation oscillent entre CHF 3.- et CHF 10.- par mois. Ce n’est donc pas grand chose au vu des risques financiers encourus ! Pour obtenir une entrevue gratuitement sur le sujet, contactez-nous à l’aide du formulaire suivant.

 

PLUS D’INFOS ?

 

IMPORTANT

14 + 6 =