Crédit privé : Quel sont les mensualités idéales pour votre revenu?

Vous souhaitez contracter un prêt personnel ou un prêt hypothécaire mais n’êtes pas sûr du montant à demander. Cela dépend en fait du montant de la mensualité que vous êtes capable de payer. Il y a quelques facteurs à garder à l’esprit pour vous assurer que vos mensualités ne se pincent pas.

Revenu et mensualité

Gardez un peu de répit pour vous-même: Normalement, les banques limitent la mensualité d’un emprunteur à 35-45% du revenu net lors de l’octroi d’un financement immobilier. Cela permet à l’emprunteur de faire face facilement à d’autres dépenses et de payer les EMI de son prêt hypothécaire sans tracas. Les banques ne tiennent pas compte du revenu brut et tiennent compte de votre salaire net pour décider de votre capacité à rembourser un prêt. Il faut donc montrer « pattes blanches » lors de votre achat immobilier. Et ne manquez pas notre article intitulé « Est-ce qu’acheter une maison vaut mieux que louer ? ».

Votre montant de mensualité de votre prêt personnel doit être suffisamment modéré pour vous permettre d’économiser 15-20 pour cent de votre salaire pour les dépenses d’urgence et imprévues.

Bien que vous puissiez vous attendre à une belle augmentation de votre salaire à l’avenir, vous ne pouvez pas uniquement compter sur lui pour payer une mensualité plus élevée aujourd’hui.

Faites une évaluation de vos passifs et dépenses actuels ainsi que de l’augmentation des dépenses dans un avenir proche, en tenant compte de l’inflation croissante. Vous devriez avoir suffisamment d’espace pour respirer même si vos dépenses augmentent à l’avenir.

Calculez vos mensualités avec notre simulateur du crédit privé

Méfiez-vous de la hausse des taux d’intérêt: Vous êtes heureux de bénéficier d’un prêt hypothécaire à un taux relativement bas pour faire votre achat immobilier. Mais votre bonheur peut être de courte durée, car vous constaterez peut-être après quelques années que votre banque a augmenté le taux d’intérêt de votre financement immobilier. Vous ne devez pas exclure une telle possibilité et être prêt à payer des mensualités plus élevées.

Regardez avant de sauter: Une fois que vous avez franchi le pas, vous ne pouvez plus revenir en arrière. Par conséquent, il est important de réfléchir à deux fois avant de prendre une décision finale. Votre versement mensuel de votre prêt personnel consommera votre budget mensuel pour les années à venir, alors décidez d’un montant que vous pouvez facilement mettre de côté. Voici les points à considérer lors de la décision de votre mensualité:

  • Faites une simulation de votre prêt : crédit privé ou financement immobilier
  • Recettes et dépenses actuelles
  • Mode de vie
  • Possibilité de perte d’emploi, de stagnation, d’augmentation ou de diminution du salaire
  • Dépenses futures et plans de retraite

Règle de 40/100 : mensualité / revenu

Les mensualités de votre crédit privé font une brèche importante sur votre budget mensuel, il est donc conseillé de ne pas dépasser 40% de votre salaire. La limite de mensualité doit être maintenue pour les raisons suivantes:

  • Près de 30% du salaire est consacré à la nourriture, au logement et à d’autres produits essentiels
  • Près de 25 à 30% doivent être investis
  • Au moins 10% devraient être réservés aux situations d’urgence

En gardant ces facteurs à l’esprit, pas plus de 35 à 40% ne devraient être utilisés comme mensualités.

L’équation idéale sera lorsque votre mensualité représente 30% de votre revenu net. Dans ce cas, une hausse des taux d’intérêt ne bouleversera pas votre budget. La limite de 40 pour cent n’est peut-être pas très imposante au départ, mais des intérêts plus élevés peuvent vous laisser sur place.

Le pourcentage peut être trompeur

Les critères de base pour décider de mensualité sont basés sur le pourcentage du salaire d’un individu. Mais il ne faut pas le prendre comme règle générale. Considérez ces deux cas.

Cas I: Remy gagne 3’000 CHF par mois. Si nous enlevons 40% de son salaire à la mensualité, il lui restera un maigre 1’800 CHF.

Cas II: Joseph gagne 5’000 CHF roupies par mois. S’il met de côté 40 pour cent de son salaire, il aura encore 3’000 CHF pour couvrir ses dépenses mensuelles.

Le pourcentage de votre crédit privé ou de votre financement immobilier est l’un des paramètres, mais pas le seul paramètre pour calculer vos mensualités. Il faut se baser sur le revenu et les chiffres réels.

Contactez Swiss KeysSM, votre conseiller financier spécialisé, pour votre demande de prêt personnel ou achat immobilier.

Contactez-nous