fbpx

Contactez-nous

J'ai lu et accepte la Politique de confidentialité

Flash info – Comprendre les besoins du client

Dites-nous qui vous êtes et nous vous dirons où investir…

Madame, Monsieur,

Pour cette nouvelle « Flash Info », nous avons décidé de vous parler de l’importance qu’un conseiller doit porter à la connaissance de ses clients avant de leur proposer une quelconque solution de placement.

En effet, l’investissement parfait qui répond à tous les besoins de tous les investisseurs n’existe pas. Si c’était le cas, un seul produit financier serait sur le marché et investir serait aussi simple que de marcher.

De ce fait, les conseillers financiers et les gestionnaires de portefeuille consacrent beaucoup de temps à la sélection d’actifs financiers, à la répartition des fonds entre les catégories de titres ainsi qu’à la gestion des risques et du rendement.

Confrontés à la réalité qu’aucun investissement parfait n’existe, il faut employer des mesures et des méthodes pour estimer le niveau de risque et prévoir les rendements. En fonction des résultats obtenus, les conseillers financiers doivent élaborer des portefeuilles dont l’objectif est de convenir à la situation et aux besoins propres de chaque client.

Ainsi, l’un des éléments clés de la réussite dans le secteur du placement est l’élaboration de portefeuilles qui sont en corrélation avec les besoins particuliers des investisseurs.

Il ne suffit pas de générer les rendements les plus élevés, car le recours à des placements risqués en vue d’atteindre de tels rendements pourrait ne pas convenir à certains investisseurs. Il existe plusieurs stratégies d’investissement, mais la question principale à vous poser est :

Pourquoi je veux investir ?

En général, il existe trois principaux objectifs de placement :

  1. La sécurité du capital
  2. Le revenu
  3. La croissance du capital

Et deux objectifs secondaires :

1. La liquidité (argent disponible ou bloqué)
2. La réduction des impôts.

Sans répondre à ses questions, il est difficile d’utiliser une stratégie adaptée. En plus de vos objectifs, il existe aussi un grands nombre de contraintes qui doivent être prises en compte lors de l’élaboration de votre portefeuille de placement. Les contraintes de placement sont des facteurs qui peuvent empêcher votre conseiller financier de réaliser vos objectifs.

Elles comprennent :

  1. L’horizon de placement
  2. Les besoins en liquidité
  3. Les exigences fiscales
  4. Les exigences juridiques
  5. Vos préférences de placement

Or, justement par souci de simplicité, un certain nombre de professionnels ne cherchent pas réellement à connaitre  vos objectifs et votre situation. Ils se contentent de vous proposer des placements types ou des placements « à la mode » à propos desquels ils ne connaissent pas forcément beaucoup et qui, au final, n’ont pas d’utilité dans votre situation.

Fuyez !!!

Alors si votre conseiller vous propose un produit financier sans même connaître vos objectifs et vos contraintes, remerciez-le et allez chercher un autre professionnel car il est très important de prendre vos objectifs et vos contraintes en compte pour vous proposer le meilleur placement !

Chez Swiss Keys Management, vous êtes notre priorité, et nous faisons en sorte de vous proposer des placements qui correspondent parfaitement à votre mode de vie, en prenant en compte vos objectifs et vos besoins.

Selon ce qui précède, nos spécialistes vous encouragent à ne plus attendre, et vous invitent à profiter d’une analyse complète de vos placements afin de vous donner un deuxième regard sans engagement sur les stratégies possibles.

Nous en profitons pour vous remercier de votre fidélité et ainsi que pour la confiance témoignée. Dans l’attente de vous retrouver prochainement pour une autre « Flash info », nous vous prions de recevoir, Madame, Monsieur, nos salutations les meilleures.

Pour plus d’information, Contactez-nous

Secteur : FINANCE
N° FINMA 29’211
T  +41 (0)21 634 30 88
F   +41 (0)21 560 41 11
info@skm-sa.com                                                                                                                                                            

Dossier traité par : Sébastien Lafont
Bussigny, le 29 novembre 2018