fbpx

Contactez-nous

J'ai lu et accepte la Politique de confidentialité

Investissement immobilier : La reprise arrive à point nommé pour le marché immobilier en Suisse

Le marché immobilier suisse bénéficie actuellement d’un essor économique conséquent. Tandis que les prix des logements à l’achat augmentent encore doucement, la situation reste difficile sur le marché des locations et cela même pour les surfaces commerciales. Swiss Keys Management, spécialiste financier et immobilier, situé à Bussigny, vous éclaire sur la situation actuelle pour votre achat immobilier en Suisse.

Après une brève baisse, les prix des propriétés augmentent à nouveau. La forte reprise économique stimule la demande dans toutes les tranches de prix, notamment car les taux d’intérêt hypothécaires restent très bas, malgré une légère tendance à la hausse en général.

L’investissement immobilier reste donc très attrayant. Cela dit, les offres sont également très limitées. Au cours des prochaines années, les économistes s’attendent à une contraction de l’offre et à des taux d’inoccupation bas. Cette année, les prix devraient augmenter de 1.5% à 2.0% dans la plupart des régions. Mais heureusement, les mesures réglementaires et l’évolution démographique permettent d’éviter une nouvelle surchauffe du marché immobilier.

Les prix d’achats immobiliers restent hétérogènes en Suisse

Les prix varient considérablement selon les régions. Alors que les logements en propriété sont relativement élevés à Genève et autour du lac de Zurich, ils sont cependant beaucoup moins chers dans les zones rurales. Cela affecte la capacité des acheteurs à supporter le fardeau financier d’une propriété, et finalement la zone géographique où ils peuvent accéder à la propriété.

La pression sur les loyers doit être maintenue

Le marché résidentiel profite également de la reprise économique, qui stabilise la demande de logements locatifs. Toutefois, l’activité de construction demeurant trop élevée, le taux de vacance sur le marché locatif pourraient atteindre environ 2,5% cette année. C’est pour cela que les auteurs de l’étude prévoient une nouvelle baisse d’environ 1% des loyers proposés.

En outre, le fossé entre les villes et les campagnes s’élargit et concernant les propriétés, nous construisons trop en dehors des centres tout en observant une forte baisse de l’activité de construction. Une solution à ce problème est proposée par les immeubles de grande hauteur, qui pourraient couvrir la demande urbaine et qui vivent un réel retour depuis 2010.

Signes de stabilisation des surfaces de bureaux, situation difficile pour les surfaces de vente

Bien que la situation sur le marché des bureaux reste difficile, les signes de stabilisation grâce au boom économique augmentent également. Dans cette étude, les économistes anticipent une baisse des taux d’offre et de vacance, ainsi qu’un changement latéral des loyers.

En revanche, la situation sur le marché des ventes est plus compliquée car le commerce de détail connaît des changements structuraux. Avec le développement du commerce en ligne, le nombre de magasins fixes diminue. Pour finir, ce sont les fournisseurs des surfaces de vente qui en paient le prix car ils sont totalement touchés par la disparition des locataires.

L’immobilier suisse reste attractif pour les investisseurs

Les investissements immobiliers en Suisse sont cependant toujours intéressants. Tant que les taux d’intérêt resteront maîtrisés, des alternatives d’investissement présentant un ratio risque / rendement comparables seront à saisir. Cela est particulièrement vrai pour l’année en cours, pendant laquelle il faudra encore tenir compte des taux d’intérêt négatifs.

L’étude du marché d’un achat immobilier montre cependant que les rendements supérieurs à la moyenne des dernières années appartiennent au passé. Le potentiel de nouveaux gains immobiliers en Suisse est en effet limité. Contactez-nous sur swisskeysmanagement.com pour tous types de services immobiliers.