fbpx

Contactez-nous

J'ai lu et accepte la Politique de confidentialité

Financement immobilier en Suisse : augmentation de la surveillance

Fortes de la crainte d’une possible hausse des taux d’intérêt et de son impact sur les prêts hypothécaires, les autorités suisses ont proposé à ses banques d’importance systémique (UBS et Crédit Suisse) de constituer des réserves supplémentaires de 24 milliards de CHF.

Une source du Crédit Suisse a toutefois suggéré que cette nouvelle augmentation des exigences de fonds propres visait à assurer la couverture de la Suisse en cas de nouvelle crise financière, estimant que la majeure partie des protections de fonds actuelles pourraient être réservées à d’autres juridictions telles que les États-Unis et le Royaume-Uni, laissant ainsi la Suisse à découvert.

L’économie suisse est actuellement confrontée à un certain nombre d’événements ayant des conséquences importantes pour l’avenir, tels que :

  • Taux d’intérêt pour le financement immobilier toujours plus bas
  • Augmentation des prêts hypothécaires suisses au cours de la dernière décennie
  • Prix ​​de l’immobilier en hausse, loyers stagnants et taux d’inoccupation en hausse
  • Augmentation du risque de défaut de prêt hypothécaire
  • 85% des actifs suisses de la banque suisse sont concentrés dans des prêts hypothécaires
  • La stabilité et la durabilité sur les marchés immobilier et hypothécaire sont essentielles au bien-être économique général
  • L’Association suisse des banques envisage de modifier son système d’autorégulation du marché hypothécaire afin de mieux gérer le risque croissant.

Notre avenir

Alors que les risques sur le marché immobilier suisse augmentent, les régulateurs bancaires exigent des actions plus ciblées et de plus grande envergure. En raison du risque relativement généralisé, la FINMA, l’autorité de régulation financière suisse, estime que ce problème ne peut être résolu que par des solutions réglementaires. Toutefois, les banques préfèrent une réduction de la période d’amortissement des prêts hypothécaires, réduisant le ratio prêt / valeur pour obliger les acheteurs à verser des acomptes plus importants pour pouvoir prétendre à un prêt hypothécaire.

La Suisse a déjà les exigences de capital les plus strictes au monde à propos dans le domaine du financement immobilier, mais elle doit continuer à innover pour se doter d’un avenir en capital solide et autonome garantissant la stabilité de ses banques.

Ainsi, il est évident que l’avenir de la finance suisse passe par une surveillance accrue, en particulier dans le secteur du prêt hypothécaire. L’application de cette surveillance à la situation actuelle du marché hypothécaire déterminera l’avenir de l’économie en général.

Vous pensez à acheter une nouvelle maison ? Swiss Keys℠ vous offre un financement hypothécaire à un taux fixe 0,75% à 10 ans ou 0.86% à 25 ans. Profitez de cette offre fantastique et réalisez votre rêve de devenir propriétaire. Contactez-nous ici