Prévoyance professionnelle: qu’arrive-t-il à votre pension lorsque vous quittez la suisse?

Lorsque vous travaillez en Suisse, des fonds importants peuvent être économisés dans les pensions suisses. Mais qu’advient-il de cet argent en quittant la Suisse? Qu’en est-il de votre assurance retraite suisse ? Cet article se concentre sur les économies du 2ème pilier et du 3ème pilier A.

Le système de pensions suisse

Le système de pension suisse comprend trois types de pension, appelés «piliers».

Le premier pilier est l’assurance vieillesse et survivants, invalidité et chômage. Les contributions au premier pilier sont redistribuées pour verser des prestations à d’autres.

L’argent que vous et votre employeur cotisez au 2ème pilier (régimes de retraite d’entreprise = prévoyance professionnelle) ou que vous versez au 3ème pilier (régimes de retraite privés) vous appartient techniquement. Il sera remboursé lorsque vous atteindrez l’âge de la retraite.

Cependant, il existe des situations dans lesquelles les fonds de votre assurance retraite suisse (ou une partie de ceux-ci) sont accessibles à un stade plus précoce. Quitter la Suisse avec l’intention de vivre à l’étranger par la suite est l’un de ces événements.

Pilier 3a – régimes de retraite privés

De nombreux contribuables suisses gèrent un plan du 3ème pilier A (pension privée ou assurance vie) auprès d’une banque ou d’une compagnie d’assurance.

Ces plans ne sont pas coordonnés dans le cadre de la Suisse-UE ou d’autres accords de sécurité sociale, c’est pourquoi ils sont traités de manière simple: si quelqu’un décide de quitter la Suisse et de vivre de façon permanente à l’étranger – peu importe où – les plans du pilier 3a peuvent être encaissés .

Le moment où cela doit être entrepris peut-être une question de calendrier, car de nombreux pays prélèvent des impôts sur un paiement forfaitaire d’un fonds de pension privé suisse. Il est donc souvent conseillé d’encaisser le pilier 3a peu de temps avant le départ et de le faire taxer aux taux d’imposition suisses très avantageux sur les versements de capital.

Dans certaines circonstances, il peut même être possible de maintenir le plan de votre assurance vie pour bénéficier de l’assurance et d’une épargne en francs suisses. C’est principalement possible si vous avez souscrit le 3ème pilier en tant que police d’assurance plutôt qu’en fonds bancaire.

2ème pilier – régimes de retraite d’entreprise

Les régimes de retraite d’entreprise (prévoyance professionnelle) suivent des règles plus rigides, notamment entre la Suisse et les pays de l’UE / AELE. Contrairement aux économies du pilier 3a, les prestations du 2ème pilier ne peuvent pas être retirées si vous déménagez dans un pays de l’UE / AELE et que vous commencerez à y cotiser.

Dans cette situation, l’argent de votre plan 2ème pilier doit être déposé sur un compte de libre passage en Suisse et ne sera payé qu’à l’âge de la retraite ou lors du déclenchement d’un autre incident qui permet un accès anticipé aux fonds.

Cela ne s’applique qu’à la partie obligatoire de la caisse de retraite de votre entreprise. Comme vous le savez peut-être, nous distinguons les pensions d’entreprise du 2ème pilier a (obligatoire) et du 2ème pilier b (non obligatoire). De nombreuses personnes ayant un revenu plus élevé contribueront à un plan du 2ème pilier b («plan de la haute direction» ou similaire). Ces fonds, comme l’argent du pilier 3a, peuvent être retirés, même lors d’une réinstallation dans un pays de l’UE / AELE.

Lorsque vous déménagez dans un pays en dehors de l’UE / AELE, tous les fonds de la pension d’entreprise peuvent être retirés. C’est, selon la durée de votre contribution en Suisse, une décision que vous devez évaluer attentivement.

Comme votre employeur a contribué au moins le même montant que vous, les fonds de votre prévoyance professionnelle peuvent être importants. Vous ne voudrez peut-être pas voir un paiement forfaitaire imposé dans votre nouveau pays de résidence. De plus, si vous avez récemment effectué des rachats, il peut y avoir une période de blocage sur vos fonds de pension.

Enfin et surtout, vous devez également considérer l’aspect de la protection personnelle, car les fonds de pension vous couvrent contre les risques de décès et d’invalidité. Ainsi, si vous retirez vos fonds de pension de manière anticipée, une couverture de protection comparable doit être souscrite (par exemple auprès d’une compagnie d’assurance).

Au final, l’argent de la pension sur un compte de libre passage suisse peut être considéré comme relativement «sûr». Votre assurance retraite suisse est ainsi bien préservée !

Vous voulez retirer l’argent sur votre compte de libre passage ? Demandez à un conseiller financier Swiss KeysSM de vous assister gratuitement.

Contactez-nous