021 634 30 88 info@skm-sa.com

Les personnes actuellement actives doivent s’attendre avec certitude à une diminution de leurs rentes de vieillesse dès l’âge de la retraite. Ceci, du fait du recul des rendements, mais aussi d’une baisse continue du taux de conversion et d’une espérance de vie grandissante.

Face à cette certitude, reste à voir quelles seront les personnes les plus touchées par la baisse de leurs rentes, mais aussi quelle sera la différence effective par rapport aux rentes versées initialement prévues. Les réponses dans le développement qui suit :

Prévoyance professionnelle (LPP) une baisse de 13% avec la chute des taux d’intérêts et une diminution du taux de conversion.

Si l’on se base sur les différents indices et informations disponibles, la future rente de vieillesse sera abaissée de 13% et ce, malgré le fait que nos retraités actuels gagnaient bien moins que les actifs d’aujourd’hui lorsqu’ils étaient encore en activité.

Le fait est que ces retraités ont bénéficié de taux d’intérêt élevés au moment où ils se sont constitués leurs patrimoines et ce, sur de nombreuses années. Le taux de conversion qui aura été appliqué à leur rente est lui aussi supérieur.

En effet, la génération active entre 1970 et 2010 a bénéficié d’une bonne progression de ses avoirs de retraite grâce à un taux d’intérêt annuel de 5,65% en moyenne, largement suffisant pour être significatif même face à des salaires sensiblement bas comparés à celui des actifs d’aujourd’hui.

Le taux de conversion moyen appliqué au moment de leur départ à la retraite a été lui aussi avantageux avec ses 6,74%. Les retraités de cette génération ont donc pu bénéficier pour la plupart de 57% du dernier salaire cotisant.

Sort incertain pour les générations qui suivent

Les trois générations qui ont suivi celle active entre 1970 et 2010 ont quant à elles subi la chute des rendements. Ceci dans la mesure où la rémunération annuelle moyenne des avoirs de vieillesse actuels n’atteignent que 1,5% contre 4,5% entre 1985 et 2018.

Les principales caisses de pensions estiment toutes que la génération précédente bénéficie de taux de conversion trop hauts au vu de la tendance baissière de ces derniers, mais aussi de la situation démographique de notre époque (pas assez d’actifs et trop de rentiers). Des baisses significatives du taux de conversion sont d’ailleurs demandées régulièrement.

La conséquence inévitable sera donc une baisse des taux de conversion dans les années à venir à tel point que les actifs qui partiront à la retraite d’ici 2040 se verront attribuer des rentes qui ne représenteront probablement plus que 40% de leur dernier salaire et ce, après addition des rentes du premier et du deuxième pilier.

En conclusion

La question qui se pose est dès lors de savoir si une telle diminution sera supportable. Il est selon nous plus que jamais urgent d’analyser individuellement sa situation. Et ainsi prendre des décisions aujourd’hui pour une meilleure prévoyance demain. Actuellement, les solutions les plus adéquates se trouvent assurément dans le troisième pilier et se matérialiseront par des décisions telles que la constitution d’une assurance-vie.

Dans ce cas, nos conseillers sont à votre disposition pour étudier précisément votre situation. Ils analysent de façon indépendante les différentes solutions qui se présentent à vous. Contrairement à une compagnie d’assurance, Swiss Keys Management SA travaille sur la base d’un mandat. Nous recherchons  donc pour celui-ci la meilleure solution du marché en toute objectivité. Nous proposons plus de 50 partenaires différents et pouvons ainsi garantir à nos clients une vrai neutralité. Vous souhaitez profitez d’une analyse de prévoyance sans engagement et connaître quels sont précisément vos couvertures ? Dans ce cas, contactez-nous et profitez de notre expérience !

Swiss Keys Management SA c’est un peu plus de 1’000 nouveaux clients satisfaits chaque année !

 

Je souhaite obtenir plus d’infos