021 634 30 88 info@skm-sa.com

Conseiller financier – Comment bien le choisir et atteindre vos objectifs ?

Un conseiller financier est un professionnel reconnu qui vous aide à organiser l’ensemble de vos finances et à vous projeter dans différentes situations pour s’assurer que vos objectifs soient atteints quoi qu’il arrive. Prendre les bonnes décisions pour ses finances dans un marché très compétitif n’est pas toujours facile en raison du manque de neutralité des différents intervenants que vous pourriez solliciter. Un conseiller financier qui travaille pour un organisme indépendant à l’avantage de défendre en premier lieu les intérêts de son client avant ceux des prestataires qu’il pourrait lui soumettre.

 

Quels sont les services d’un conseiller financier ?

 

Un interlocuteur compétent, sera vous apporter des conseils et optimiser votre situation sur les domaines d’activités suivants :

Le conseiller financier dispose donc d’une vision à 360° sur votre situation et c’est avec des compétences étendues dans chacun de ces domaines qu’il est apte de vous conseiller en tenant compte des toutes les interconnections financières et légales qui en découlent. L’activité d’un conseiller financier pourrait se comparer à celle d’un médecin généraliste. En effet, ce dernier dispose également d’une connaissance globale de l’état de santé de son patient et sollicite les bons spécialistes lorsque c’est nécessaire.

 

Quels sont les étapes de travail du conseiller financier ?

 

Conseiller financier

 

La méthodologie de travail peut légèrement varier d’un prestataire à l’autre mais les grandes lignes communes suivantes sont une marque de qualité et d’expérience dans la façon de travailler de votre interlocuteur.

  1. Votre interlocuteur commence par se présenter et vous apporte des éléments transparents sur son employeur, ses relations économiques, ses qualifications, ses coordonnées et le ou les registres officiels dans lesquels il figure.
  2. Il vous pose des questions ciblées pour bien connaître votre situation, vos objectifs et vos attentes sur ses services. Comme nous l’avons vu, le conseiller financier intervient sur beaucoup de domaines différents. Une bonne compréhension de ceux-ci une fois rapportés à votre situation personnelle, demandera une bonne prise de notes et un investissement en temps important de la part de votre conseiller financier.
  3. Il ne vous propose pas de solution miracle au premier rendez-vous… En effet, une analyse objective de votre situation, des appels d’offres, des comparaisons et des simulations demande un certain temps de travail et dans certains cas la sollicitation de différents spécialistes. Votre conseiller financier prendra donc le temps de faire son travail correctement.
  4. Lors de l’entretien relatif au conseil, il prendra également le temps de vous exposer de façon limpide les solutions, les conseils et recommandations qu’il vous fournira. Une documentation complète devra vous être accessible et avec laquelle vous serrez en mesure de maintenir une compréhension dans le temps des solutions mises en application. Autre point important, la neutralité des conseils donnés par votre conseiller financier peut se vérifier relativement simplement à l’aide des solutions qu’il vous présentera. Si celles-ci sont toutes issues d’un même prestataire (compagnie, banque, etc.), que les explications vous semblent floues et qu’une dépendance économique n’est pas clairement établie par ce dernier, il serait peut-être préférable de solliciter un deuxième avis sur les solutions proposées.

 

Comment vérifier les qualifications de mon conseiller financier ?

 

En Suisse, il existe tout d’abord différents registres dans lesquels une vérification pourra s’effectuer rapidement. Dans un deuxième temps, à l’ère des réseaux sociaux et d’une information de plus en plus ouverte, la vérification du sérieux de votre interlocuteur ne devrait pas poser de difficulté. Voici donc une liste non exhaustive des différents liens auxquels vous pourriez rapidement contrôler les qualifications de votre interlocuteur :

  • Le registre FINMA des intermédiaires d’assurance. Celui-ci valide des compétences et une organisation de votre interlocuteur ou de l’organisme qu’il représente sur le plan de l’intermédiation des produits d’assurance.
  • Pour les distributeurs de placement collectifs, d’instruments financiers ou les conseillers en placement soumis à la Loi fédérale sur les services financiers (LSFin), ceux-ci doivent être inscrits auprès de l’organe d’enregistrement de BX Swiss dans le registre Regservices.
  • Plus orienté pour les conseillers en assurances, depuis 2019, le registre Cicero peut aussi être un moyen de contrôler les qualifications de votre interlocuteur. Bien qu’il qualifie les compétences des conseillers en assurances, ce registre ne prend malheureusement pas en considération les années d’expérience de votre interlocuteur (un conseiller qui travaille depuis moins d’un an et qui suit quelques jours de cours est selon ce registre plus qualifié qu’un conseiller qui dispose d’une dizaine années d’expérience). En plus du registre FINMA, vous pourrez cependant vérifier que votre interlocuteur répond bien aux exigences légales pour l’exercice de sa profession dans le domaine des assurances.
  • Les conseillers financiers peuvent également être diplômés ou brevetés avec la réussite des formations « Conseiller financier diplômé IAF » ou « Conseiller financier breveté IAF ». Dans ce cas, votre interlocuteur pourra être retrouvé dans le registre IAF (Interessengemeinschaft Ausbildung im Finanzbereich).

Comme expliqué ci-dessus, les qualifications et le sérieux de votre interlocuteur, peut également se vérifier à l’aide des réseaux sociaux, des annuaires et informations que vous pourriez trouver sur internet. Le bouche-à-oreille et la recommandation active sont également d’excellentes méthodes pour vous garantir la rencontre d’un conseiller financier qui effectue un excellent travail. Au niveau des réseaux sociaux, les principales sources de renseignements sont les suivantes :

  • La fiche Google My Business accessible depuis n’importe quel navigateur internet est un bon moyen de contrôler les avis sur votre interlocuteur ou l’organisme qu’il représente.
  • Les pages Facebook ou LinkedIn de votre interlocuteur ou de son employeur peuvent aussi dans certain cas vous donner de bonnes indications sur la qualité des services proposés. De manière générale, si vous y trouvez des mauvais avis ou qu’aucune information n’est existante, il serait peut-être préférable de contrôler plus en détail les qualifications de votre interlocuteur en lui posant simplement quelques questions.

 

En conclusion :

 

Lorsqu’il s’agit de ses finances avec des enjeux importants, un regard sélectif sur la société et le conseiller financier qui vous accompagnera pendant de nombreuses années est d’une importance cruciale. N’hésitez donc pas à vous renseigner selon les conseils donnés dans cet article et également à poser des questions à votre interlocuteur pour vous assurer qu’il s’agit d’une personne de confiance sur qui vous pourrez compter à long terme. Swiss Keys Management SA comme beaucoup d’autres prestataires mettent généralement en place des cursus de formations réguliers, attachent également beaucoup d’importance à l’éthique et à l’image qu’il véhicule vis-à-vis de la clientèle. Des supports de travail adéquats et un bon encadrement des activités sont également des indices du sérieux de votre conseiller financier.

Vous êtes à la recherche d’un conseiller financier ? Vous souhaitez bénéficier de nos services en toute discrétion ? Contactez-nous à l’aide du formulaire suivant et un spécialiste se mettra à votre disposition dans les 48h pour répondre à vos questions et éventuellement vous proposer ses services.

 

 

IMPORTANT

7 + 15 =